Le milieu communautaire du Val-Saint-François provoque une «tempête d’idées» !

Gaston Michaud, un développeur bien connu de notre territoire, nous disait récemment qu'une communauté vivante est une communauté qui a des projets. C'est dans cette perspective que des citoyens et des représentants du milieu communautaire du Val-Saint-François ont participé, le 15 décembre dernier, à une tempête d'idées structurantes pour le bien-être de la population de notre MRC. En voici un aperçu:

Encourager et reconnaître l’implication des propriétaires et des locataires pour l’embellissement des villages ou des quartiers;

Organiser des tournées touristiques des 18 municipalités en autobus avec lunch festif, musiciens locaux et expositions d’artistes d’ici;

Mettre en place des groupes de développement de compétences par un projet collectif de bénévolat (avec des jeunes du secondaire par exemple);

Tourner des documentaires sur les citoyens du Val-Saint-François (des gens qui fréquentent des organismes, des histoires à succès, etc);

Organiser un événement rassembleur comme une épluchette de blé d’inde pour la collectivité afin de susciter des rencontres de voisins et créer des belles connexions avec la communauté;

Exposer des portraits de gens de cœur engagés dans le milieu communautaire (une exposition nomade);

Multiplier les activités culturelles en plein air – accessibles, gratuites, intégrer à un calendrier pour toute la MRC;

Planifier davantage de trajets de ski de fond, patinoires ou de vélo avec des haltes pour se reposer et admirer le paysage;

En collaboration avec les maisons des jeunes, déployer une caravane mobile d’animation (culturelle, ludique, artistique, sportive, etc) jeunesse à travers tout le VSF;

Acquérir une unité d’intervention de proximité mobile afin de rejoindre les citoyens éloignés des pôles (le Val-bus);

Développer des coopératives d’habitation pour tous avec des installations communes en partenariat avec des entreprises et des organismes concernés;

Organiser un festival de poésie avec les citoyens qui favorise les échanges, les lectures publiques, des concours, des recueils, la création de panneaux poétiques urbains, etc;

Créer un conseil jeunesse avec les élus municipaux.

Force est de réaliser qu'on retrouve une grande volonté commune de créer des environnements favorables pour les jeunes et des approches de proximité axées sur les milieux ruraux et urbains. Les groupes communautaires sont conscients qu'en travaillant ensemble, tous ces projets peuvent se concrétiser !